Le simulateur

Depuis 2016, l’association IT Mercure s’est lancée dans la conception d’un simulateur de vol ayant pour but de reproduire le pilotage « à l’ancienne » du Mercure. Il doit être présenté lors de manifestations comme les journées du patrimoine ou la nuit des musées. Le but est également de réjouir nos anciens pilotes, ivres de retrouver les sensations que procurait cet avion. Le cahier des charges est assez complexe :

  • Le simulateur doit pouvoir tenir à l’intérieur de l’avion (et oui, un simulateur d’avion dans un avion !). Pour cela, la cabine a été aménagée et quelques rangées de sièges ont été retirées. Mais nous ne disposons que de 2 m² tout au plus.
  • Il doit pouvoir être démontable facilement et rangeable dans les coffres à bagages haut de seulement 28 cm !
  • Le plus complexe est de réussir à faire tourner cette usine à gaz sur un pauvre ordinateur portable…
  • Et respecter un budget assez serré…
Coffret simu M 100-1
Premier plan du simulateur (collection photo IT Mercure)

Après la conception, la réalisation! Fin Mars 2017, toute l’équipe d’IT Mercure se lança dans ce projet qui au début paraissait un peu fou. Il a été décidé de transformer un vieux bureau en support pour notre simulateur.

image42.jpg
Gerard et Paul travaillent pour ajustent le coffret sur le bureau (collection photo IT Mercure)

Concernant les équipements, nous avons décidé pour des raisons de coûts et de simplicité de rangement d’utiliser une partie de la gamme Saitek Pro Flight. Mais également un écran 12 pouces pour afficher les instruments de pilotage.

image44
Installation des premiers éléments du simulateur (collection photo IT Mercure)

Un coup de peinture et plusieurs dizaines d’heure de configuration après, voilà le résultat. Comme l’avait dit Marcel Dassault après le premier vol en 1971: « Mercure vole et il vole bien »

image45
Jean Paul réalise le premier vol du Mercure au XXI° Siècle! (collection photo IT Mercure)

Après quelques heures de vol,  la mise au standard 2.0 a été voté à l’unanimité. les premières améliorations concernent l’écran principal. En effet, le petit écran 15 pouces de l’ordinateur ne permettait pas d’avoir une bonne vision du cockpit.

Trois écrans de 19 pouces ont été installés sur le simulateur à l’aide d’une carte graphique Matrox.

De plus nous avons installé une consolle instructeur pour gérer la navigation, la météo, voir même les pannes !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :